Rechercher
  • celine fenie

BB arrive , chouette une nouvelle chambre !

BB , jeunes enfants : champs électromagnétiques et qualité de l’air intérieur

La maman et la géobiologue que je suis vous interpellent aujourd’hui sur les pollutions de l’air intérieur.

Cette histoire commence il y a 20 ans à la naissance de mon premier enfant qui de bronchite en bronchite asthmatiforme fini par être déclaré asthmatique. La jeune maman que j’étais sent que ce n’est pas vraiment de «l’ asthme » comme définit par la médecine. Ce qui m’a emmené dans un univers inconnu de moi : la pollution de l’air intérieur par les matériaux, le radon et complété plus tard par la pollution par les champs électromagnétiques (CEM). Mon enfant loin d’être asthmatique était seulement intoxiqué !!

Tout cela est invisible, inodore et incolore et pourtant c’est bien présent ! Notre environnement dit « invisible » à un impact sur nous et plus encore chez les BB et les jeunes enfants.




La pollution de l’air intérieur par les matériaux : Soyez vigilants !

Trop heureux de faire ou refaire la chambre pour l’arrivée de BB et vous voilà parti dans les travaux de décoration : peinture, sol, nouveau mobilier, lit repeint… et trop souvent juste avant la venue de BB.

Les matériaux modernes ne sont malheureusement pas une source de confort pour votre BB. Trop de chimie et d’émanations !

Formaldéhyde, composés organiques volatils (COV)… Ces substances contenues dans les peintures, les sols…altèrent la qualité de l’air intérieur et peuvent affecter la santé, surtout chez les enfants. Une étude menée dans quatre pays européens montre que 40 % des chambres de bébés testées révèlent des niveaux de COV au-dessus des valeurs guide internationales

Les matériaux émettent des substances (COV, Formaldéhydes, fibres…) qui peuvent affecter le comportement et la santé de tout un chacun et particulièrement des BB. Les travaux de type peinture, vitrification ou pose de parquet flottant, de nombreuses peintures ou lasures dites à l’eau. Mais aussi de nombreux produits ménagers ou « sens bon » pour une bonne odeur chez soi !

La pollution de l’air intérieur par les Champs électromagnétiques :

C’est génial, la technologie nous offre des appareils pour surveiller notre petiot ! Baby phones, caméra, …. Or tous émettent des Champs électromagnétiques (CEM) .

Ce que l’on testait avant avec les baguettes, soit le champ vital (aura) et aujourd’hui complété par l’utilisation de nombreux appareils scientifiques qui nous donne des valeurs repères (basse fréquences, hautes fréquences …) et un autre appareil qui permet de tester le stress corporel induit cad la réaction de notre corps au contact d’un champ électromagnétique .

Le corps dans la nature pied nu est en absence de toute pollution électromagnétique à 0 v/m , certaine personne en contact avec leur ordinateur sont à 14 v/m mais malheureusement il en est souvent de même dans un lit en fonction des lampes de chevet, selon l’installation électrique. J’ai rencontré des BB ayant 6v/m en stress corporel avec leur lit ! celui était posé sur des gaines électriques et un Baby phone près du lit !

Les BB et les enfants n’ayant pas ou peu de protections naturelles ( barrière hémato-encéphalique …) encore formées prennent à poids égal deux fois plus qu’un adulte ! Vous pouvez imaginer alors combien les CEM et autres pollutions peuvent impacter votre enfant : babyphone, wifi, siège électrique, téléphone portable à proximité de sa tête…

Ces superbes appareils ont montré combien notre intérieur est saturé d’ondes de tous types !

Les deux détections permettent d’apprécier l’impact du CEM sur un être vivant !

Ce CEM peut créer un électro smog ambiant en lien avec l’humidité de l’air. Sans compter que ces CEM peuvent générer une trop grande ionisation de l’air qui va créer une irritabilité plus forte des parents et des enfants.

Par exemple le baby phone. Si cet appareil peut prétendre avoir des vertus apaisantes pour les parents inquiets, il n’en reste pas moins un outil technologique exposant votre chérubin aux ondes électromagnétiques qui envahissent déjà notre quotidien : lignes à haute tension, nos habitations sont quasiment toutes équipées de fours micro-ondes, téléphones sans fil, téléphones portables, bornes Wi-Fi… nous inondant d’ondes en permanence.

A 5 ans, le cerveau des enfants absorbe 60 % d’ondes supplémentaires par rapport à celui des adultes. Avec quelles conséquences ? La nouvelle génération est la première à avoir été soumise aux ondes avant leur naissance, il faudra donc attendre plusieurs années pour connaître l’impact de cette exposition très précoce sur leur développement…

Voici 7 points de précautions :

1/Aérer plusieurs fois par jour pour renouveler l’air et ainsi modifier l’ionisation de l’air

2/ Refaire la chambre de BB bien avant son arrivée

3/ Préférer des peintures non toxiques, éviter les parquets flottants neufs et le mobilier en stratifié tout neuf qui émane pendant longtemps

4/ Eloigner le plus possible tout appareil électrique

5/ Couper la Wifi le plus possible et totalement la nuit

6/ Eviter le téléphone portable à proximité immédiate de votre enfant

7/ Utiliser la technologie avec discernement !

Au besoin faire venir un géobiologue pour étudier l’environnement électromagnétique intérieur et extérieur et les différentes pollutions.

Faites bon usage de la technologie !

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout